En effet, le titre ne raconte pas tout.

Le we était prévu simplement. Départ le samedi matin avec JPP pour monter au refuge de la Serre, grillade puis travail au fond de la Grande Combe afin de poursuivre notre travail de longue haleine.

DSCN0735.

En fin de jurnée, redescente sur Roquefort des Corbières afin de retrouver Aude et Jean Louis afin de passer la soirée ensemble au refuge.

Jusque là tout va bien, c'est juste lors de la descente vers le village que le cours de l'histoire se modifie.

Les attaches du pot d'échappement n'étant pas solides, elles se rompent car le chemin est vraiment en mauvais état. C'est un peu plus bruyant, mais pas méchant du tout. En arrivant au village, je regarde les attaches en vue d'une réparation sommaire.

Ma stupeur est bien plus grande, car le bouchon d'huile du pont arrière est partit. Pourtant, il est en place depuis la dernière vidange qui date de plus d'un an...

Nous ne sommes plus en mesure de rouler, et pourtant, il nous faut remonter car nous avons laissé tout notre matériel au refuge, donc nous sommes dans l'obligation de remonter.

Heureusement, Super Jeannot n'est pas loin et une petite bière en attendant sa venue, plus une pour le plaisir de se revoir permet de réparer sommairement l'avarie.

Malgré quelques éléments convaincants (un Saint Joseph de 1991) il ne remonte pas avec nous pour cause d'obligations.

Nous repartons dans la nuit pour s'apercevoir à l'arrivée au refuge que cette réparation sommaire a été de courte durée. Demain sera un autre jour. Pour le moment, une bonne soirée de grillade et convivialité.

Dimanche matin

L'objectif du jour est surtout dans un premier temps d'assurer la redescente vers la civilisation. Je fais donc un subtil transfert d'huile du moteur vers le pont arrière avec un nouveau bouchon mieux adapté. Je passe les détails, mais cela tiendra jusqu'à Narbonne sans problèmes. Merci au Bordeaux grand crus.

Nous partons vers le Montner pour faire découvrir cette cavité à Aude et Jean Louis. JPP semble connaître le cheminement, mais bien des hésitations plus tard, nous arrivons au bord du trou.

J'équipe, Jean Louis me suit. Aude, ayant des soucis avec sa main droite (entorse) est contrainte à renoncer.

DSCN0742DSCN0750DSCN0752

DSCN0747

Un we qui se termine par un bon repas avec grillade vers 16 h avant de repartir vers Narbonne dans un 4x4 bien chargé , mais surtout avec de la bonne humeur.DSCN0754DSCN0756DSCN0755et de bon souvenirs de galères diverses et très avariées DSCN0753