Cela fait un bon moment que nous nous préparions à visiter la Grotte de l'Aguzou, et c'est donc samedi dernier que nous nous y sommes rendu.

Fabien, Aline, Elise, Gaëlle et François sont partis le vendredi soir pour se retrouver à Axat, où un gîte et un restaurant était réservé. Soirée sympathique et gîte confortable tenu par un couple d'Anglais.

Le samedi matin, Julie, Paule et Jean Louis nous rejoignent, et nous allons au parking de la grotte, où Philippe Moréno, Conservateur de la grotte, ne tarde pas à nous rejoindre.

Nous nous équipons avant de traverser l'Aude et prendre le chemin d'accès qui nous permet de rejoindre l'entrée située 80 m plus haut.

Philippe nous explique un peu l'histoire de la cavité et précise quelques consignes à respecter, avant de franchir la première porte.

Quelques petits Rinolophes sont suspendus au plafond et nous obligent à baisser la voix pour ne pas les déranger pendant cette période d'hibernation.

Après avoir franchi la seconde porte, nous cheminont dans de belles galeries balisées pour respecter les lieux. Quelques passages sont équipés de mains courantes, où l'emploi de longes d'assurance sont utiles, d'autres ressauts sont équipés avec des échelles pour franchir de grosses coulées de calcites ou des blocs.

Vers midi, nous faisons une pause casse-croute dans la salle à manger aménagée spécialement pour cet usage.

P1020465P1020415P1020367

L'après midi sera conacré à la visite de la seconde partie qui possède un concretionnement remarquable, où stalactites et stalagmites d'une grande pureté, cristaux de grande taille, aragonite, gours etc... se disputent l'espace pour notre plus grand bonheur. Philippe explique les différentes formations des concrétions, la géologie, la karstologie, les différentes formations des cristaux.

Je vous invite à regarder l'album photos pour découvrir notre aventure.

Nous ressortons de cette belle cavité vers 17 après environ 7 heures sous terre.

Nous remercions Philippe pour sa disponibilité et ses explications avant de se donner rendez-vous à l'automne pour une autre visite ensemble dans la voisine de l'Aguzou.