Durant ce we, nous sommes retournés pour poursuivre nos travaux à "La Grande Combe", et après quelques monstrueuses contorsions pour sortir des gros blocs, et bien oui nous pouvons tenir debout en haut du puits. Et comme comme nous ne reculons devant rien, ce n'est pas une, mais deux personnes côte à côte. (un peu serrées quand même).

Quelques inquiétudes pour François avec la batterie de sa lampe qui a rendue l'âme dès le premier puits et sa lampe de secours qui devait restée au minimum, car il n'avait pas changé les piles. C'est là que l'on s'aperçoit du confort d'un bon éclairage.

Pendant nos travaux, un hôte inatendu, avec un beau gros scarabé . D'où viennent toutes ses bestioles à + de 80 m sous terre?

Les prévisions du we prochains sont encourageantes avec certainement un ou deux tirs et peut-être la possibilité de vraiment descendre. De toute façon, ce sera certainement le premier plantage de spit pour ce puits.

De plus, dimanche matin, une visite des pompiers venus en touristes motos, et qui étaient intervenus lors du sauvetage de Mamam Mickaël d'il y a 15 jours. 

Et enfin, pour ceux qui connaissent les lieux, peu-être la découverte d'un nouveau trou, "Le Fion 2". A revoir lorsqu'il fera beau!.