Un we bien chaud dans le bon sens du terme( ou du therme) avec une belle aventure qui pimente nos activités spéléologiques.

Départ de Narbonne samedi matin pour JO, Franck et François. Le rendez- vous est donné à tous les participants au lieu du forage situé au dessus de Font Estramar, un plan d'accès ayant été donné à tous. Ce point me semble important, car une chaîne barre l'accès au forage et il faut une clef pour ouvrir le cadenas. Le rendez-vous semble donc logique au niveau de cette chaine et cadenas. Mais le détenteur de la clef, arrivé après nous, nous attend sagement facilement 2 km avant la barrière. 

Malgré cela, nous entamons les travaux. Il est vrai qu'un gros travail a déjà été réalisé, mais la tache n'est pas simple, et en fond de trou, la ventilation est nulle. Il faut principalement élargir la faille pour descendre dans celle-ci. C'est un travail difficile sous ce chaud soleil, heureusement qu'il y a du vent, et une toile d'ombrage nous sera bien utile pour la pause du midi et un peu d'ombre pour AZA, la chienne mangeuse de caillous de notre "RITON" du SCA.

IMG_20190713_150441503

IMG_20190713_153019164

IMG_20190713_153035014

IMG_20190713_153304143

 

IMG_20190713_153253512

 

A noter que Jo est le seul humain à porter un bonnet de ski en plein soleil avec 34° à l'ombre....

La chèvre est tout à fait adaptée à la situation, et deux grandes mèches et des sangles ou dynéma permettent de la contre-assurer.

 

En fin de journée, départ pour Paziols où un arrêt ravitaillement en eau et glaçons s'impose, puis nous déposons Franck à la Caune de l'Arago, proche de Tautavel afin qu'il rejoigne le lieu de campement par la rivière en direction de Paziols.

Mais, malheureusement pour nous, un gros cailloux tombé sur la route sera fatal au fourgon, et comble de malchance, ayant crevé quelques jours auparavant, le choix est simple, il faut rejoindre Tuchan avec une roue crevée. La route est longue à 20 km/h avec un bruit infernal et des bouts de pneu qui s'encolent de temps en temps.

Ici, il convient de faire une pause particulière, car à l'arrivée à Tuchan, certe, il est 20 h et c'est samedi, mais l'accueil du garage local a été totalement déplorable (et je reste courtois) en effet, le garagiste sort de chez lui et sans même nous demander notre problème nous envoie balader en nous conseillant d'appeler notre assistance, avec des mots chargés de sens. Bref, je ne peux que vous déconseiller de tomber en panne dans ce secteur.

IMG_20190713_195648919

Heureusement, la Famille Blanc de Sigean passe au niveau de ce 'p...tain de garage" alors que j'étais sur le point de le joindre au téléphone. Avec un peu de bricolage, une bombe anti crevaison et le reste de l'air du compresseur du garage, nous pouvons repartir pour une excellente soirée à la source des eaux de Paziols.

 

Le dimanche a été consacré à refaire un bon accès à la Caune des Sants ou une exurgence importante est en cours d'exploration. Malheureusement, l'entrée a été fragilisée par le temps, et il faut impérativement sécuriser ce premier point. Un peu de nettoyage des abords, puis une purge au "chevron-bélier" permet de faire descendre un énorme bloc instable. (tout l'ensemble à gauche du chevron sur la photo)

Il faudra y revenir pour descendre en sécurité pour comprendre la suite.

IMG_20190714_104417342

IMG_20190714_110511791

En milieu d'après midi, JP FAIXO nous rejoint pour regonfler la roue du fourgon et autour d'une bonne bière, nous envisageons les éléments de ce we et les travaux à venir.

Bref, un we ou chaque heure a été riche en situations, réflexions ou aventures diverses, sans oublier la bonne humeur de tous les participants.

7 personnes issuent de 4 Clubs différents, mais avec des objectifs identiques.