Eh oui, la spéléo nous permet de voir aussi des lieux empreints d'un certain respect devant de telles constructions en pleine garrigue.

pa11000032-eglise-notre-dame-faste

La construction serait antérieure à 1119, comme appartenant au monastère de Lagrasse (Aude) puis elle passe à l'Archevéché de Narbonne en 1404 pour ensuite être vendue sous la Révolution à des propriètaires qui y installent un Ermite en 1802. Cette église a été classée Monument Historique en (seulement) 2005....

Mais notre but du jour était de retrouver une entrée  trouvée plus de 20 ans plus tôt par Laurent et Riton du SCA..

Cela rentre tout à fait dans l'étude actuelle réalisée par le CDS sur l'hydrologie du bassin de Paziols/Tuchan et du Mont Tauch.

L'accès se trouve largement facilité par une piste coupe-feu ou de chasseurs.

Riton ne se souvient pas vraiment du lieu, et en plus de vingt ans, cela change. Malgré tout, nous trouvons un départ un peu vertical. Un peu de déblaiement musclé d'un gros bloc va nous permettre de sortir beaucoup de gamates. Une première pose restauration pour cause de fringale est la bienvenue à l'ombre avant d'aller prospecter aux alentours.

IMG_20190728_132010584

Puis retour sur cette entrée, car rien n'a été trouvé à proximité. Lors du déblaiement, il me semble percevoir un très léger courant d'air, mais je ne suis pas pris au sérieux. Malgré tout les gamates remontent à un bon rythme, et Riton retrouve l'impact d'un ancien tir, permettant ainsi de renommer ce trou en "Cécuilà".

En fin de journée, un bon gros bloc est dégagé, et un peu de vide se présente permettant de confirmer le très léger courant d'air.

Nous finissons cette superbe journée sous les platanes de la fontaine (captée) proche de l'église et qui se trouve 150 m plus bas. Il y a donc un bon potentiel en perspective.