J'avais promis à François de lui faire visiter une cavité sur laquelle les collègues du Club de l'AMES travaillaient, et dans laquelle nous avions découverts en 2018/2019 plus de  1,8 km de nouvelles galeries et salles diverses.

Après de nombreux reports pour accorder nos agendas, nous nous sommes enfin retrouvés vendredi 13 septembre avec Henri, sur le plateau au dessus de la Caunette, objectif : parcourir et visiter les galeries principales. Une des particularités du réseau est de se développer quasi horizontalement entre 10 et 30m sous la surface, d'ou de temps en temps la rencontre avec de longues racines venues chercher autour des concrétions (voir photo ci-dessous) et dans les gours, l'eau si précieuse à la vie .

L'autre particularité concerne la morphologie des galeries qui ont subi, après creusement, de nombreux remplissages et sous-tirages avec des concrétionnements intermédiaires. Ce qui donne un réseau assez physique à parcourir  avec des galeries et salles spacieuses et bien concrétionnées, séparées par de nombreux passages ou on progresse accroupis, à quatre pattes, et en rampant (ne pas oublier ses genouillères...et pour certains leur casque....humour...).

Une sortie qui se mérite, bien appréciée par François qui a néanmoins déclaré que dans certains passage "le plancher était un peu trop haut"...

JFF

Onési 21_4000 k

les racines viennent collecter l'eau au sommet des stalagmites

DSCN8727

pendant la pose casse-croûte

coupe stratigraphique du remplissage

Onési 11