Samedi 30 novembre nous nous retrouvons à 8 h au club par une froide matinée, pour charger les kits, tous les kits (!) dans le fourgon.

" Nous partîmes 3 (avec Noé), et nous nous vîmes toujours 3 en arrivant à Périllos !" . Dommage pour les absents car cette journée allait être épique. Après avoir équipé le puits de 50 m en double, Noé attaque vaillamment la descente, sous le contrôle de François. L'arrivée au plafond de cette immense salle est un moment magique que l'on savoure, on a vraiment l'impression d'être une petite araignée au bout de son fil....Une fois au sol, nous nous séparons de nos baudriers et des accessoires  pour attaquer l'exploration de cette grande cavité qui pourrait accueillir un terrain de football , et qui dans le passé, était une des plus grande salle de France.

Un peu d'escalade pour se faufiler dans une salle annexe afin de vérifier la présence de petits chiroptères, puis nous attaquons la visite de la grande salle en suivant la parois et en repérant les différents chantiers de désobstruction promesses (?) d'hypothétiques suites.Ensuite nous attaquons un réseau descendant qui nous mène à une galerie basse qui se retrécit. Nous faisons une petite halte devant le village des schtroumphs, et nous attaquons les étroitures gadouilleuses, et descendantes, quelques fois la tête en avant pour le plus grand plaisir de Noé. Puis c'est la fin car le boyau est colmaté, et il faut faire demi tour et attaquer les difficultés cette fois remontantes.

Après avoir remis nos baudriers, Noé attaque courageusement la remontée accompagné de François, et franchit la longue section pendulaire pour passer le premier fractionnement. Et là, une surprise ils croisent Lionel et une copine qui viennent encadrer un groupe d'ados qui doivent visiter la cavité en fin d'après midi, et  y passer la nuit !! Nous avons vus ces ados ce matin, en train de s'équiper pour une randonnée à VTT, et Lionel nous propose de venir manger avec eux à la Cauna de Périllos, ou il va assurer leur formation aux techniques sur cordes.

Le déséquipement terminé, nous rejoignons Lionel à la Cauna, pour nous restaurer, au grand soulagement de Noé, qui commençait à avoir très faim. Une fois après avoir repris des forces, Noé sur l'invitation de Lionel, va tester plusieurs fois les trois ateliers de cordes installés dans ce lieu magique, et va même conseiller un groupe d'ados sur la bonne manière d'installer le descendeur ! Il faut dire que Noé s'est intégré naturellement au groupe et que son implication et ses avis éclairés semblent appréciés.

Mais il faut songer au retour, et nous nous séparons de cette équipe fort sympathique, qui va poursuive des aventures nocturnes que Noé aurait certainement aimé partager......

Le retour est très calme et notre jeune compagnon, fatigué par une belle et longue journée d'activités, à des difficultés pour garder les yeux ouverts.

Une super journée riche de rencontres et d'échanges, malgré la faible participation de notre club, mais on fera certainement mieux la prochaine fois....Encore bravo à Noé pour les progrès et son implication dans cette activité qu'il pratique à 200%....

 

IMG_20191130_112722185

IMG_20191130_104328921

IMG_20191130_151720274

DSCN8857

DSCN8861

DSCN8875