C'est avec plaisir que je réponds à l'invitation de François d'aller remuer des cailloux au dessus de la Crouzade, dans un des nombreux trous qui parsèment le plateau autour du célèbre effondrement.

L'après midi s'annonce belle et frisquette avec du soleil et un vent modéré. Après avoir pointé quelques trous au GPS, nous attaquons de dégager les blocs de celui qui nous semble intéressant. Même si leur taille reste raisonnable, certains cailloux nécessitent des moyens percutants pour les fractionner et pouvoir les extraire du fond. On commence à se réchauffer avec cet exercice, mais le chantier avance bien et nous arrivons à sortir de l'éboulis instable, pour arriver dans la roche en place.

Bilan on arrive dans une diaclase ou l'eau à creusée son chemin, et on voit la suite deux mètres plus bas ou il faudra encore dégager des cailloux. On assiste à un beau coucher de soleil, et après avoir fait un dernier tour d'horizon on redescend au parking de la pépinière ou un Grand Duc (budo budo) nous accueille par ses hululements dans l'obscurité naissante.... que c'est beau la nature...

DSCN9074

DSCN9068

DSCN9075

DSCN9082

DSCN9085

DSCN9070