En ce beau dimanche de début d'après midi, l'objectif était tout proche de Narbonne. La Clape.

En effet, dernièrement, avec Jean-François, nous avions effectué un peu de remuage de cailloux, non loin de l'effondrement de la Crouzade, et un nouveau trou restait en attente de visite.

Je prends Noé à Narbonne, et au parking de la Pépinière du Rec d'Argent, nous avons la surprise de retrouver Jean-François.

Bien chargé de tout le matériel indispensable à de l'éventuelle première, nous montons sur le plateau, Quelques cailloux sont dégagés de l'entrée pendant que Noé s'équipe.

L'avantage de notre jeune Noé, c'est qu'il est vraiment vaillant et volontaire. En plus, son gabarit est tout à fait adapté à la cavité. Par sécurité, une corde est mise en place, et je l'assure du haut. Il descend et son compte rendu n'est pas vraiment encourageant.

Il remonte et l'envie de voir m'oblige également à descendre. Je confirme la vision de Noé, nous sommes sur un croisement de faille, mais 10 cm en pleine roche n'est pas très engageant. Heureusement pour moi, Jean François tient la corde qui m'aide bien pour sortir de ce trou vraiment étroit.

Malheureusement, en peu de temps, le temps a bien changé, c'est vrai que nous sommes le premier jour des giboulées de mars, et nous retournons aux véhicules totalement trempés. Bien sur, le soleil revient tout juste, alors direction l'entrée du Rec d'Argent. L'eau passe par dessus le seuil de la grille. Quel gâchis de ne pas récupérer cette eau pour la pépinière....en sommeil profond.

Soyons positif, ce nouveau trou ne nous obligera pas à y revenir.

Le trou, c'est fin mais pour Noé pas de problème...

DSCN9085

 On se sécurise sur l'amarrage naturel...

DSCN9185

C'est parti pour la descente...

DSCN9187