Une cavité qui en son temps portait bien son nom, mais qui malgré les nombreux pillages est encore très belle pour ses formes d'érosions et les quelques petits cristaux qui ont survécus.

Il reste lamentable de constater les nombreux débris de concrétions qui jonchent le sol et qui pour certains semblent d'actualité.

Pour Jean François, c'était "presque" un pélerinage car sa première visite était en 1965

La preuve en image

IMG_7624a

IMG_7625b

A vous de trouver les bons personnages, mais si l'on enlève les deux personnes du milieu de la photo couleur, il me semble que Louis n'a pas du tout vieillit!!!

J'avais moi-même parcouru cette belle cavité il y a pas loin de vingt ans, et je n'avais pas souvenir du parcours très cahotique de petits ressauts, montées, descentes et étroitures diverses avant d'arriver aux grandes salles et son grand gours suspendu.

Chacun a pris plaisir à essayer de le traverser en s'accrochant aux concrétions.

IMG_7620

IMG_7622

IMG_7640a

Pour les passages délicats, un petit coup de main est parfois utile

IMG_7617a

IMG_7618

Notre jeune Louis n'est pas en reste pour aider à bien mettre le baudrier (Bon d'accord, il faut revoir le maillon de ceinture, mais ce sera fait)

IMG_7616

Tout au fond il reste quelques jolis coins très difficiles à trouver.

IMG_7635

IMG_7637

Et nous nous sommes fait tout petit et discret sous une petites colonnie d'une bonne cinquantaine de Rhinolophes Euryales et quelques petits Rhinolophes solitaires

IMG_7632

IMG_7633a

Le printemps a aussi éveillé la libido de certains, dont je vais éviter de dire que c'est Franck!!!

IMG_7644a