Le Fondukit

dimanche 11 août 2019

Un dimanche Aérien

Un beau dimanche dans les PO(66)

Départ de Narbonne pour aller vers Saint Paul de Fenouillet (66) afin de parcourir les deux via-Ferrata au dessus des gorges de l'Agly.

Le matin, la plus facile afin de faire découvrir cette activité à Maureen et Nil, les deux Enfants de Franck qui est membre du Club.

IMG_20190811_104428395

Tout se passe très bien avec quelques difficultées pour Nil qui du haut de ses 9 ans  se confronte avec des soucis d'envergure des bras et jambes. Mais heureusement, le Papa-Poule-Franck est tout proche.

Cette première Via étant réalisée avec succès, un bon casse-croute à l'ombre en partageant nos denrées en toute simplicité avec un peu de rosé bien frais (il faut aussi se rafraîchir) avant de se diriger vers la seconde Via, beaucoup plus engagée. Aucun retour possible.

La toute première difficulté consiste en une montée très verticale d'une trentaine de mètres avec quelques dévers. Notre Benjamin se débrouille fort bien, mais il préfère utiliser le trajet de contournement pour éviter le premier Pont de Singe.

 

IMG_20190811_132455490

IMG_20190811_133841726

IMG_20190811_133927957

IMG_20190811_133950512

Après ce contournement, il nous rejoint pour la poursuite de ce périple

IMG_20190811_134647358

IMG_20190811_134702274

IMG_20190811_134708504

IMG_20190811_140424518 (1)

Et tout le monde traverse un autre pont de singe, puis un pont Himalayen  malgré le vent qui s'est levé fortement. Marcher sur un câble de quelques centimètres avec un vent de 60 km/h environ relève du défi.

J'avoue que je ne suis pas vraiment tranquille  de les voir passer tour à tour, mais c'est avec soulagement que ces deux difficultés sont franchies. Bravo à nos deux Ados (ou presque)

IMG_20190811_150303356

IMG_20190811_150507320

IMG_20190811_150508638

IMG_20190811_150517081

IMG_20190811_150607727

Et voilà une journée vraiment sympa avec des jeunes motivés dans un décor somptueux et parfois engagé pour des petits bras ou jambes, mais la volonté est bien présente.

Encore bravo à Maureen et Nil pour qui c'était une découverte, et à bientôt pour d'autres aventures ensembles.

Posté par Le Fondukit à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


dimanche 4 août 2019

Là ou le pied de l'Homme n'a jamais mis la main

Un titre surprennant, mais c'est pourtant la réalité.

Ce WE, nous étions sur le Plat de la Serre de Roquefort des Corbières, au Refuge. C'était aussi un test grandeur nature pour une grosse soudure sur le chassis de notre bon vieux Lada Niva (bientôt 30 ans et donc véhicule de collection!!!). Opération soudure réussie malgré la difficulté du chemin très dégradé. Mes soudures ne sont pas belles, mais elles semblent efficaces.

Donc, après une soirée sympa sous les arbres, avec poulet mariné au thym et romarin accompagné d'une excellente ratatouille made in "Intermarché", la cuisson du poulet était assurée par Maître JPP. Le tout dégusté sous les arbres avec quelques chandelliers et un rosé bien frais.

IMG_20190803_211532509

Dimache matin, profitant de la fraicheur, je monte au parking de la Grande Combe (pendant que JPP ronfle tranquillement) pour poursuivre la désobstruction de ce nouveau troutrou en bordure du chemin.

Plusieurs gamates plus tard, et usage abondant du burineur, le passage est à priori réalisé. Je m'engage, mais cela reste vraiment très étroit. Aucune possibilité de se retourner et donc de mettre ma main là ou mon pied l'a pourtant réalisé.

Les prochaines sorties seront donc orientées vers un élargissement global. Mais la suite semble peu encourageante sans un gros travail.

La fraicheur matinale a été remplacée par une forte chaleur, et je retourne au Refuge un peu épuisé, mais heureux de 5 m de première.

 

 

Posté par Le Fondukit à 23:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 29 juillet 2019

Notre dame de False, une église dans la garrigue

Eh oui, la spéléo nous permet de voir aussi des lieux empreints d'un certain respect devant de telles constructions en pleine garrigue.

pa11000032-eglise-notre-dame-faste

La construction serait antérieure à 1119, comme appartenant au monastère de Lagrasse (Aude) puis elle passe à l'Archevéché de Narbonne en 1404 pour ensuite être vendue sous la Révolution à des propriètaires qui y installent un Ermite en 1802. Cette église a été classée Monument Historique en (seulement) 2005....

Mais notre but du jour était de retrouver une entrée  trouvée plus de 20 ans plus tôt par Laurent et Riton du SCA..

Cela rentre tout à fait dans l'étude actuelle réalisée par le CDS sur l'hydrologie du bassin de Paziols/Tuchan et du Mont Tauch.

L'accès se trouve largement facilité par une piste coupe-feu ou de chasseurs.

Riton ne se souvient pas vraiment du lieu, et en plus de vingt ans, cela change. Malgré tout, nous trouvons un départ un peu vertical. Un peu de déblaiement musclé d'un gros bloc va nous permettre de sortir beaucoup de gamates. Une première pose restauration pour cause de fringale est la bienvenue à l'ombre avant d'aller prospecter aux alentours.

IMG_20190728_132010584

Puis retour sur cette entrée, car rien n'a été trouvé à proximité. Lors du déblaiement, il me semble percevoir un très léger courant d'air, mais je ne suis pas pris au sérieux. Malgré tout les gamates remontent à un bon rythme, et Riton retrouve l'impact d'un ancien tir, permettant ainsi de renommer ce trou en "Cécuilà".

En fin de journée, un bon gros bloc est dégagé, et un peu de vide se présente permettant de confirmer le très léger courant d'air.

Nous finissons cette superbe journée sous les platanes de la fontaine (captée) proche de l'église et qui se trouve 150 m plus bas. Il y a donc un bon potentiel en perspective.

Posté par Le Fondukit à 23:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 15 juillet 2019

l'Aventure, c'est l'Aventure à Font Estramar et Paziols

Un we bien chaud dans le bon sens du terme( ou du therme) avec une belle aventure qui pimente nos activités spéléologiques.

Départ de Narbonne samedi matin pour JO, Franck et François. Le rendez- vous est donné à tous les participants au lieu du forage situé au dessus de Font Estramar, un plan d'accès ayant été donné à tous. Ce point me semble important, car une chaîne barre l'accès au forage et il faut une clef pour ouvrir le cadenas. Le rendez-vous semble donc logique au niveau de cette chaine et cadenas. Mais le détenteur de la clef, arrivé après nous, nous attend sagement facilement 2 km avant la barrière. 

Malgré cela, nous entamons les travaux. Il est vrai qu'un gros travail a déjà été réalisé, mais la tache n'est pas simple, et en fond de trou, la ventilation est nulle. Il faut principalement élargir la faille pour descendre dans celle-ci. C'est un travail difficile sous ce chaud soleil, heureusement qu'il y a du vent, et une toile d'ombrage nous sera bien utile pour la pause du midi et un peu d'ombre pour AZA, la chienne mangeuse de caillous de notre "RITON" du SCA.

IMG_20190713_150441503

IMG_20190713_153019164

IMG_20190713_153035014

IMG_20190713_153304143

 

IMG_20190713_153253512

 

A noter que Jo est le seul humain à porter un bonnet de ski en plein soleil avec 34° à l'ombre....

La chèvre est tout à fait adaptée à la situation, et deux grandes mèches et des sangles ou dynéma permettent de la contre-assurer.

 

En fin de journée, départ pour Paziols où un arrêt ravitaillement en eau et glaçons s'impose, puis nous déposons Franck à la Caune de l'Arago, proche de Tautavel afin qu'il rejoigne le lieu de campement par la rivière en direction de Paziols.

Mais, malheureusement pour nous, un gros cailloux tombé sur la route sera fatal au fourgon, et comble de malchance, ayant crevé quelques jours auparavant, le choix est simple, il faut rejoindre Tuchan avec une roue crevée. La route est longue à 20 km/h avec un bruit infernal et des bouts de pneu qui s'encolent de temps en temps.

Ici, il convient de faire une pause particulière, car à l'arrivée à Tuchan, certe, il est 20 h et c'est samedi, mais l'accueil du garage local a été totalement déplorable (et je reste courtois) en effet, le garagiste sort de chez lui et sans même nous demander notre problème nous envoie balader en nous conseillant d'appeler notre assistance, avec des mots chargés de sens. Bref, je ne peux que vous déconseiller de tomber en panne dans ce secteur.

IMG_20190713_195648919

Heureusement, la Famille Blanc de Sigean passe au niveau de ce 'p...tain de garage" alors que j'étais sur le point de le joindre au téléphone. Avec un peu de bricolage, une bombe anti crevaison et le reste de l'air du compresseur du garage, nous pouvons repartir pour une excellente soirée à la source des eaux de Paziols.

 

Le dimanche a été consacré à refaire un bon accès à la Caune des Sants ou une exurgence importante est en cours d'exploration. Malheureusement, l'entrée a été fragilisée par le temps, et il faut impérativement sécuriser ce premier point. Un peu de nettoyage des abords, puis une purge au "chevron-bélier" permet de faire descendre un énorme bloc instable. (tout l'ensemble à gauche du chevron sur la photo)

Il faudra y revenir pour descendre en sécurité pour comprendre la suite.

IMG_20190714_104417342

IMG_20190714_110511791

En milieu d'après midi, JP FAIXO nous rejoint pour regonfler la roue du fourgon et autour d'une bonne bière, nous envisageons les éléments de ce we et les travaux à venir.

Bref, un we ou chaque heure a été riche en situations, réflexions ou aventures diverses, sans oublier la bonne humeur de tous les participants.

7 personnes issuent de 4 Clubs différents, mais avec des objectifs identiques.

 

Posté par Le Fondukit à 22:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 9 juillet 2019

Spéléo et inclusion sociale

Une activité spéléo un peu spéciale ce we. En effet le rendez-vous était donné à la Base Départementale de Spéléologie pour certains acteurs de la protection des jeunes dans l'action qui se met en place dans la Région Occitanie, et dont l'Aude se place déjà comme précurseur dans ce domaine.

Des Educateurs spécialisés ou  des responsables de services de la protection et aide vers les jeunes était conviés à participer à une sortie découverte du milieu souterrain afin de l'inclure dans une approche pédagogique des jeunes qu'ils ont en charge.

Laurianne, Patrick, Alexandre et Louis-Guy ont été accompagné par Denis et Guilhem du SCA et Franck, Educateur spécialisé du Club de Narbonne. François, organisateur principal et à l'origine de cette action supervise le tout.

Comme certains avaient déjà pratiqué le monde souterrain, la progressio se déroule sans problèmes, ce qui nous permet de visiter le niveau I, II et IIbis.

Un peu plus de 5 h au frais avant de retrouver la chaleur accablante de ce mois de juillet.

Cette sortie un peu spéciale va permettre de mieux cerner les attentes, obligations ou limites des personnes concernnées.

C'est donc une belle réussite pour cette première approche, et la renouveller avec des Encadrants plus proches du public visé serait un plus .

Plus tard dans la soirée, la chaleur étant retombée, Henri, Franck et François retrouvent l'entrée des Escaliers et de la Louche, proche de la Base. Nous en profitons également pour montrer à Henri un nouveau trou souffleur, mais actuellement difficilement pénétrable.

Puis Henri nous emmène voir le trou souffleur de la crête et le Pech de Laure ainsi qu'un trou découvert par Henri et qui prend le joli nom d'Elychrise ou "Immortelle" qui tapisse les alentours de cette entrée. Nous trouvons également une possibilité d'entrée qu'il faut dégager car les ronces sont trop présentes.

 

Posté par Le Fondukit à 07:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]


lundi 8 juillet 2019

Tyrolienne ou portage

Vendredi 5 juillet, une opération tyrolienne était envisagée à l'Aldène pour faire une simulation de descente des futurs panneaux explicatifs de la cavité que nous mettrons en place fin octobre.

Tout d'abord, tout le monde arrive en retard (sauf les Narbonnais qui utilisent les chemins de vignes) car la DDE a coupée la route afin de goudronner la route qui va d'Olonzac vers Fauzan pour certainement utiliser des crédits d'enrobage, car la route était tout a fait correcte.....

Mais cela ne nous regarde pas!!!

A l'origine, l'action de ce jour était d'installer une tyrolienne entre le haut de la falaise, proche des anciens bâtiments et l'entrée de la cavité. 7 panneaux sont à descendre. Ils sont de dimensions d'environ 1,20 x1,50 m. Après un bon moment de discussions, compte tenu du poids du cadre rigide servant d'enveloppe pour descendre chaque panneau et la difficulté de la mise au vide, il semble plus raisonnable de descendre chaque panneau par le chemin traditionel.

2019

Ce qui est dit, est fait, et cela se passe très bien avec une équipe qui dégage la végétation qui risque d'endommager les panneaux.

Un choix de l'emplacement des panneaux est réalisé afin de le proposer à la DRAC avec un grand sérieux et beaucoup d'improvisation et humour.

Ce très gros travail étant réalisé, le repos bien mérité à l'ombre nous permets un repas de grande qualité avec quelques glaçons bien sûr!.

2019

 

D'autres photos de cette journée dans l'album Aldène.

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

2019

Posté par Le Fondukit à 23:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 16 juin 2019

L'Aven des Lacs ou du Bouys, le retour...

L'Aven des Lacs, le retour. En effet, nous avions parcourus une petite partie de cette cavité il y a peu de temps, mais Louis, un de nos benjamin du Club avait eu des difficultés à descendre le premier puits. Il était donc partit avec Jean-François visité une autre cavité.(L'Aven de l'Erable)

Samedi, Louis a franchi le cap et descendu ce premier puits, non sans quelques intenses émotions, mais un nouveau défi a été atteint. Le second puits n'a malheureusement pas été descendu malgré nos encouragements.

Malgré tout, Timéo, un autre benjamin du club, accompagné par Franck ont visité les galeries inférieures vers le "petit lac".

Pendant ce temps, Louis est remonté vers la surface, puis redescendu en parfaite autonomie le puits d'entrée.

A titre pédagogique, lors du dés-équipement, j'ai demandé à Franck de marqué avec un simple noeud le fond du second puits, puis en déséquipant de conserver les points d'ancrages supérieur.

Nous avons fait de même pour le premier puits que Louis avait descendu.

En surface, j'ai aligné en parallèle sur le chemin d'accès à la cavité les deux cordes en respectant les points d'ancrages. 3 mètres  en plus pour le second puits que Louis avait renoncé. De son propre aveux, il reconnaît qu'il aurait réussit à descendre.

C'est donc partie remise, mais c'est aussi un cap important de franchi car Louis a les bons gestes et la technique est acquise.

Malheureusement, au retour vers le fourgon, un pneu à plat (avec deux clous) nous a obligé à quelques travaux supplémentaires.

Puis direction Fauzan à l'Aldène où nos deux jeunes reviendrons pour un devoir du collège en vidéo espagnole, et également une grosse randonnée pour Franck afin de préparer ses prochaines aventures de 24 h non stop de rando, ou son périple en Écosse.

Bon d'accord, la photo est un peu flou, mais c'est bien Louis  qui est dans le rayon de soleil de l'entrée de l'aven des lacs.

IMG_20190615_132659377

 

 

Posté par Le Fondukit à 23:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 10 juin 2019

Un WE qui va nous obliger à retourner au Refuge de la Serre de Roquefort des Corbières Maritimes du Pic du Pied de Poul.

Certains WE se ressemblent tout en restant aussi différents les uns des autres.

Donc rendez-vous chez le NAC du Club (Non Acceptation des Contorsions) connu également sous le pseudo de JPP.

Après un arrêt pour le ravitaillement en viandes, légumes et breuvages divers, un nouvel arrêt d'urgence est utile pour changer une roue de notre fidèle Niva dont un pneu a décidé de finir sa vie à 90 km/h.... Heureusement, la roue de secours Made in USSR de 30 ans d'âge a remplie totalement sa destination.

Soiiréelongue et riche en gastronomie au coin du feu, puis le dimanche, pendant que notre NAC (voir plus haut) dort, je vais en prospection au départ du Barrenc de la Serre vers la Grande Combe, la falaise école, le TraoucKipue..... Un peu plus de 3 heures pour parcourir la petite distance de ces deux cavités, mais en passant par des endroits abrupts ou fortement végétalisés, et la garrigue n'est pas toujours tendre....

Donc, résultat, un endroit qui me semble assez bien situé par rapport à la Grande Combe et qui mériterait certainement une attention particulière, à voir aussi avec un report de surface???

Puis en rentrant tranquillement vers le refuge, un arrêt sur un tout petit effondrement avec un décollement que je connais depuis des années et sur lequel je m'acharnne un peu. Après un bon moment d'effort, un constat, il faut revenir avec une barre à mine, car cela semble prometteur avec des cailloux qui descendent bien et de la terre bien sèche qui file entre les blocs. C'est bien étroit, mais c'est bien noir. C'est non loin du Barrenc et du Jumeaux, alors???

Mais dans tout ce périple, un peu de biologie ne fait pas de mal avec:

Cétoine Doréeune Cétoine Dorée et sa carapace teintée de vert cuivré,

Zygène

 

et une Zygène sur une fleur de Centranthe.

Posté par Le Fondukit à 23:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 4 juin 2019

Paziols

Paziols, c'est le nom d'un petit village situé non loin de la limite avec les Catalans des Pyrénées Orientales. Une vaste plaine ensoleillée au pied du Mont Tauch.

L'objectif du WE était simple, prospecter et voir les travaux à envisager pour la poursuite du travail réalisé par "Le Groupe d'Etude du Karst", le GEK.

Donc, le samedi, nous sommes allés à la cavité des eaux chaudes (vallée de l'Adoux). Heureusemnt pour nous, il n'a pas plu depuis longtemps, donc la cavité est relativement peu collante..... et les parois sont proches de nos maigres épaules (nous n'avons plus vingt ans non plus...)

Nous sommes surpris par le développement et les volumes beaucoup plus important que nos discussions avec Henri Salvayre nous laissaient envisagés. La cavité mérite d'y revenir et d'agrandir deux suites potentielles, mais la présence de petits Rhinolophes va nous compliquer le travail et il est hors de question d'effectuer des travaux d'élargissement en leur présence si proche.

Compte tenue de la configuration de la cavité et de sa mise en charge qui doit être assez rapide en cas de pluie abondante, il est fort probable qu'une autre entrée permette aux chauves-souris de venir aussi loin, mais du guano a été vu à plusieurs lieux sur le cheminement.

Après cette première aventure, une seconde nous attendait avec l'accès à "La Caune des Sants II", non loin de la "Mousque d'Aze" .

La végétation est très dense et la pente mérite son nom de pente très pentue....

Sur place, nous renonçons de descendre car depuis le temps que personne n'est venue, l'entrée a fortement évoluée et les poteaux supportant le toit de protection tient dans le vide à plus de 4 mètres plus bas. Les planches qui servaient également de marches ou paliers ne sont pas vraiment engageantes non plus. Il faudra revoir et conforter l'accès.

La soirée se passe à la "Fontaine des eaux" (T° 22°), mais le Verdouble tout proche coule à tout juste 20°.

IMG_20190601_203244155

Dimanche nous allons prospecter en rive droite du Verdouble au dessus de Padern, mais la végétation est trop abondante et malgré nos efforts, et beaucoup de sueur rien n'en sortira sauf un ancien habitat qui devait être immense. (situé non loin du canyon du Ravin de Témézou avec son beau rappel de 40 mètres)

La prospection sur les berges du Verdouble entre Padern et Paziols a également été infructueuse. Mais il faut prévoir de retourner sur ce coin en remontant les vallée qui partent de la source des Allens.

 

Posté par Le Fondukit à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 26 mai 2019

Cailloux et terre

C'était un WE initialement orienté vers la poursuite de la mise en place d'une falaise pouvant servir de lieu "Ecole". Malheureusement le vent étant trop violent pour envisager de mettre en place les ancrages de tête, nous avons renoncé. C'est simplement partie remise.

Alors après une soirée type "Refuge de la Serre" le dimanche a été consacré à la poursuite de la désobstruction d'un trou (actuellement sans nom) qui semble assez sympa. Il est situé non loin de l'accès à la prairie de Sauveplane qui au fil des ans se referme peu à peu et le terme prairie n'est plus vraiment adapté.

L'entrée correspondrait à un effondrement de strates dans une faille d'érosion hydraulique principalement. Les parois sont lisses et bombées.

Entre les blocs coinés et la terre tombée, les débais sont importants, mais le stockage facile heureusement.

IMG_20190526_131410960

IMG_20190526_131422783

IMG_20190526_131446723

Même si le travail reste modeste, la configuration est engageante.

 

A noter également l'utilisation inattendue du maillon rapide pour la cuisson des ribs de boeuf.

IMG_20190512_145713872

IMG_20190512_145748486

Malgré ses dires, notre NAC (Non Acceptation des Contorsions ou Nouvel Animal du Club (choisir plutôt le refus des contorsions)) est passé Maître dans le réglage du thermostat de la cheminée........

Posté par Le Fondukit à 23:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,