C'est vrai que ce we a été assez riche en moment très sympathiques.

C'est également la première fois que Noé, bientot 12 ans, monte au refuge. C'est donc un we de découverte pour lui.

Après l'arrêt au supermarché de Sigean pour le ravitaillement du we, nous montons sans trop de soucis au refuge de la Serre. La corvée de bois inévitable pour le chauffage et les grillades se déroule sans problèmes sauf pour le Niva dont j'avais nettoyé tout l'arrière, et qu'il faudra recommencer. Entre JPP et Noé, ils sont généreux sur le chargement, mais cela s'avère correct pour ces deux journées et la nuit à venir.

Après cela une pose réhydratation s'impose avant de partir pour "Le Jumeau" avec Noé. JPP s'occupe de finir de couper le bois.

IMG_20200222_171303044

 

Nous démontons les grillages bien mal en point qui entourent l'entrée de la cavité, et quelques piquets sont récalcitrants. 

Ayant réalisé en atelier un cadre avec une grille de 1 m², celle-ci est destinée à protégée l'entrée du "Jumeau" sans pour autant en interdire l'accès. C'est Noé qui perce le trous des fixations du support et il est vaillant sur la massette pour enfoncer les tiges de fixation.

IMG_20200222_174339796

IMG_20200222_175737384

 

JPP nous rejoint pour finaliser la fermeture. C'est vrai que maintenant, c'est nettement plus propre et discret. Nous allons ensuite porter les piquets au TraoucKipue, car ils seront utilisés pour soutenir des remblais.

IMG_20200222_180947652

Retour au refuge à la nuit qui arrive. Noé a faim, mais il devra patienter, le temps de faire une bonne braise pour le poulet mariné au thym local bien sûr. Il n'est pas en reste pour alimenter la cheminée et apprend à ses dépends à bien utiliser le "Boufadou". Soirée bien conviviale au coin du feu, et tout le monde s'accorde à aller dormir. Il est vrai que nous sommes déjà dimanche  depuis peu.

Noé n'échappe pas au passage obligé des barreaux de l'échelle, mais c'est trop facile pour lui.

IMG_20200222_204035271

IMG_20200222_235338033

Quelques bûches permettrons une bonne chaleur pour la nuit. 

Après cette bonne nuit réparatrice, la première question que me pose Noé est celle-ci : quelle est la différence entre un Niva et un François? N'ayant pas de réponse, je vous livre la sienne: Le Niva ne fait du bruit que dans la journée...............Vraiment aucun respect dès le matin!!!!

Au menu de dimanche matin, visite du TraoucKipue jusqu'au fond pour envisager la pose des barres de fer récupérées au Jumeau afin re reprendre la désobstruction, et retrouver le courant d'air.

Nous retournons au refuge, puis direction le nouveau trou découvert en début d'année. Merci le GPS! Un peu de travail aux éclateurs et burineur permet d'agrandir un peu le passage, mais un éclateur et la massette décident de quitter les mains de Noé. Heureusement le fond n'est pas loin et un aimant au bout d'une sangle en permet la récupération, Noé arrive à descendre, mais la suite semble bien compromise sans moyen un peu plus percutants. A noter la façon originale de Noé pour détecté un éventuel courant d'air: enlever sa botte et sa chaussette pour mettre le pied dans une étroiture potentielle. 

IMG_20200223_111633789

Puis retour au refuge non sans une aventure pour Noé qui trébuche sur les rocher et des arbres pour se retrouver coincé avec son kit dans les branches et les pieds en l'air.

IMG_20200223_133214689

Retour au refuge et grillade avant de revenir en fin de journée à la civilisation.